Liens de la barre de menu commune

Un rapport confirme que la Prestation nationale pour enfants a des effets positifs sur les familles à faible revenu

Information archivée dans le Web
Information identifiée comme étant archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle n´a pas été modifiée ni mise à jour depuis la date de son archivage. Les pages Web qui sont archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez la demander sous d´autres formes. Ses coordonnées figurent à la page « Contactez-nous »

OTTAWA (ONTARIO), le 6 juin 2005 - Un rapport d'évaluation portant sur les premières années du programme fédéral-provincial-territorial de la Prestation nationale pour enfants (PNE) conclut que celle-ci aide à réduire la pauvreté infantile au Canada. Le rapport intitulé « Évaluation de l'initiative de la Prestation nationale pour enfants : Rapport de synthèse », rendu public aujourd'hui par les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables des services sociaux*, compile des données provenant de nombreuses études et montre que, dans l'ensemble, la PNE a un effet positif sur les familles à faible revenu ayant des enfants.

« La PNE est l'un des principaux outils dont s'est doté le gouvernement du Canada pour lutter contre la pauvreté infantile, a déclaré Ken Dryden, ministre du Développement social et coprésident fédéral du groupe des ministres canadiens chargés des services sociaux. Il reste beaucoup à faire, mais la PNE est un pas dans la bonne direction. »

« Ce rapport confirme que nous nous rapprochons des objectifs de la PNE, soit prévenir et réduire la pauvreté chez les enfants, aider les parents qui intègrent le marché du travail en faisant en sorte qu'il soit plus avantageux pour eux de travailler et éliminer les chevauchements et les doubles emplois entre les programmes gouvernementaux », a indiqué Chester Gillan, ministre de la Santé et des Services sociaux de l'Île-du-Prince-Édouard et coprésident provincial du groupe des ministres canadiens responsables des services sociaux.

Le rapport conclut que la PNE a permis de réduire le nombre de familles à faible revenu tout en améliorant leur situation financière, qu'elle a rendu l'occupation d'un emploi plus intéressante que l'aide sociale sur le plan financier pour la plupart des familles et qu'elle a renforcé la coordination fédérale-provinciale-territoriale et l'intégration des prestations pour enfants.

Lancée en 1998, la PNE est un partenariat unique entre les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux qui comprend une composante pour les Premières nations. La PNE apporte aux familles à faible revenu un soutien au revenu et leur offre des prestations et des services. Elle vise à réduire la pauvreté des familles ayant des enfants grâce, notamment, à des mesures incitant les familles à faible revenu à rester sur le marché du travail ou à l'intégrer.

La pauvreté infantile est en recul depuis quelques années, mais les gouvernements reconnaissent qu'il ne faut pas s'arrêter là et continuent de travailler ensemble pour atteindre leur but.

Les gouvernements sont résolus à faire état au public des progrès, de l'efficacité et de l'efficience de la PNE. Le rapport d'évaluation est un élément important de cet engagement relatif à la reddition de comptes et à la transparence. Les données nécessaires à l'évaluation ont été produites par des consultants externes et par Développement social Canada (alors Développement des ressources humaines Canada).

Le rapport se trouve dans le www.prestationnationalepourenfants.ca et le http://www.rhdcc.gc.ca. Il est possible de se procurer les rapports techniques de l'évaluation auprès de Développement social Canada.

-30-

Renseignements

Relations avec les médias
Développement social Canada
(613) 941-1110

Site Web : http://www.rhdcc.gc.ca

Darlene Gillis
Coordonnatrice des communications
Ministère de la Santé et des Services sociaux de l'Î.-P.-É.
Tél. : (902) 368-6172
Téléc. : (902) 368-4969
Courriel : ddgillis@gov.pe.ca


* Bien que le gouvernement du Québec soit d'accord avec les principes fondamentaux de la PNE, il a choisi de ne pas y participer, car il souhaite contrôler le soutien du revenu pour les enfants au Québec. Toutefois, les Québécois bénéficient de la hausse de la PFCE et d'importants investissements réalisés par leur gouvernement provincial dans les services d'aide aux familles et aux enfants dans le cadre de sa politique familiale. Dans ce document, lorsqu'on mentionne les positions conjointes des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, on ne renvoie pas au Québec.